Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:48

J'ai investi dans une machine professionnelle allemande pour réaliser badges et magnets.

Presse-a-badges.jpg

Et je réalise désormais mes badges et mes magnets moi-même. Le résultat est très chouette avec un fini parfait.DSCF9103.gif      DSC05204.JPG

Je peux en faire avec les images qui me plaisent mais surtout je peux en faire avec vos images ou vos photos.

C'est ti pas bien ? 

DSC05197.JPG

Rerouvez mes badges et mes magnets sur mon nouveau site e-commerce www.imagin.kingeshop.com

Repost 0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 19:01

porte-anti-pince-doigts-873505.jpg

 

C'est une invention qui est présentée au concours Lépine qui se tient cette année à,la Foire de Paris jusqu'au 8 mai 2011.

Cette poigné empèche de se coincer les doigts lors de la fermeture de la porte. Elle fait obstacle à sa fermeture si elle n'est pas actionnée correctement. Une idée d'Oidïaa Gadi.

Source L'Internaute

Repost 0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 23:02

                               
 

Cette décoration n'est pas forcément à réserver pour les fêtes de Noël... vous pouvez tout au long de l'année utiliser cette métode et réaliser des motifs printaniers, fleuris ou automnaux.

Matériel et fournitures :

supports de votre choix (boules, boîtes, sacs en papier)
ficelle
colle
peinture dans les couleurs de votre choix

Tracez à la colle votre motif (vous pouvez aussi le dessiner d'abord à la main puis passer la colle par-dessus votre trait).
En vous aidant d'épingles, que vous utiliserez pour maintenir la ficelle en place, placez votre ficelle sur la colle. La colle blanche devient transparente en séchant, donc pas de soucis si ça déborde un peu..
Une fois la colle sèche, retirez vos épingles et peignez votre objet. Si vous souhaitez utiliser une couleur différente pour la ficelle, peignez en premier la ficelle. Laissez sécher puis appliquez l'autre couleur.
Ici, un petit motif décoratif dans la même couleur que la ficelle brise l'uniformité des surfaces.
Décor des boîtes : pour le rangement de vos effets personnels ou comme emballage cadeau, elles ont très belle allure.
Pensez aussi à personnaliser vos présents en "écrivant" le prénom du destinataire en ficelle.


Vous pouvez retrouver cette fiche sur le sîte creaclic.ch
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:04

Une libellule en fil de fer, agrémentée de perles, qui personnalisera votre t-shirt, votre sac, vos tableaux........

      

     

Pour la fabrication de la libellule, coupez un morceau de fil de fer de 45 cm de long.
Pliez-le en deux et insérez 6 grosses perles. La première perle sera bloquée par le fil de fer qui formera une boucle empêchant ainsi la perle de sortir. Veillez donc à ne pas applatir la boucle.
Formez les quatres ailes comme illustré sur les photos. Ne coupez pas encore votre fil de fer.
  Une fois les quatres ailes formées, utilisez le fil de fer restant pour faire une boucle autour de chaque paire d'ailes.
   Ramenez les deux fils au milieu et insérez une perle pour la tête.
  

A l'aide d'une pince coupante égalisez votre fil restant si besoin est. Avec une pince à bout rond arrondir le bout les antennes. Ecartez un peu les deux antennes, la tête sera ainsi bloquée.

(Cleaclic.ch)

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:34


Fournitures :
- billes en verre transparent, plates à l'arrière
- aimant rond de taille adaptée
- serviette, ciseaux pointus
- vernis-colle pour serviette
- peinture blanche + colle

Réalisation :
Coupez grossièrement la serviette pour conserver la partie du motif qui vous plaît et ôtez les deux couches non imprimées pour ne garder que la première. Placez le motif au dos de la bille et appliquez le vernis-colle pour fixer le motif.
Laissez sécher une dizaine de minutes puis coupez l'excédent de serviette avec un ciseau pointu. Si les bords se relèvent lors de la découpe, vous pouvez appliquer une nouvelle touche de vernis-colle pour qu'il n'y ait aucune aspérité.
Passez une couche de peinture blanche; ceci rendra l'arrière de la bille opaque, afin que l'aimant ne soit pas visible. De plus, les motifs de serviette ressortiront encore mieux.
Appliquez un peu de colle sur une face de l'aimant et collez-le à la bille de verre décorée, puis laissez sécher.

(sîte cleaclic.ch)

Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 23:34

Le printemps et l’été sont les saisons idéales pour cueillir des fleurs et les faire sécher. Des espèces qui s’y prêtent le mieux aux techniques à utiliser, voici toutes les informations pratiques pour réaliser de beaux bouquets.

Les fleurs à faire sécher
De nombreuses variétés de fleurs vous permettront de réaliser des bouquets séchés. Parmi les plus répandues, on trouve bien sûr la rose mais aussi les immortelles, les hortensias, les lupins, les delphiniums, les chardons ou encore les artichauts. En revanche, certaines autres ne résistent pas bien au séchage. Ainsi, malgré toutes vos précautions, les fleurs bleues perdront sans doute toute leur couleur.

Le séchage à l’air libre
Le mode de séchage le plus classique est le séchage à l’air libre. Il convient particulièrement aux immortelles, delphiniums, lupins, chardons, pieds de tournesols, hortensias.

Commencez par cueillir vos fleurs, par beau temps, après l’évaporation de la rosée du matin. Préférez des fleurs épanouies sur lesquelles les pétales sont bien accrochés.
Nettoyez ensuite les tiges et enlevez une partie du feuillage, qui ne résiste pas bien au séchage. S’il s’agit de roses, ôtez les épines.
Regroupez ensuite 4 à 8 fleurs de la même variété, que vous attachez en bouquet. Attention tout de même, il est préférable de faire sécher certaines variétés tige par tige, comme par exemple les delphiniums.
Suspendez ces bouquets, la tête en bas, dans un endroit sec, aéré et sombre. En effet, les rayons du soleil feraient perdre à vos fleurs leur couleur.

Astuces :
- Pour que vos fleurs conservent une certaine souplesse, vous pouvez leur faire absorber de la glycérine avant de les faire sécher. Pour cela, versez 2/3 de verre d’eau très chaude dans un vase vide, et ajoutez-y 1/3 de verre de glycérine. Laissez les fleurs absorber le mélange.
- Une fois que vos fleurs sont sèches, pour les préserver de la poussière et de l’humidité, vous pouvez les vaporiser de laque à cheveux. Attendez ensuite quelques jours avant d’en faire des compositions, pour ne pas qu’elles se collent entre elles.

Le séchage chimique
Le séchage chimique convient essentiellement aux fleurs colorées comme les géraniums, ou encore les roses.
La technique décrite ci-dessous a l’avantage de préserver à la fois la couleur et la forme de la fleur.

Dans une boîte, versez une couche de sable mélangé à du borax et à des cristaux ou de la poudre de silice.
Posez les fleurs soigneusement, puis recouvrez-les du même mélange.
Installez la boîte dans un endroit plutôt chaud, et attendez quelques jours que les fleurs sèchent (3 jours environ).

Le séchage sous presse
Ce mode de séchage s’adresse davantage aux fleurs que l’on destine aux herbiers ou aux cadres, par exemple.
Pour réaliser cette opération très simple, commencez par poser vos fleurs entre deux feuilles de papier buvard. Puis, posez dessus un objet lourd. Attendez 3 à 4 semaines avant d’utiliser vos fleurs.

(Le Journal des Femmes)

Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:30

Fraise, mûre ou abricot, à chaque couleur son parfum ! L’été est arrivé !!!!!


Fournitures :
  • - Cire à bougies
  • - Colorant rouge / orange / bleu
  • - Huile parfumée fraise / abricot / mûre
  • - Pots à yaourt en verre
  • - Creusets pour fondre la cire
  • - Mèches rigides avec pied
  • - Fil alu 2mm en couleur
  • - Pince coupante, pince ronde


Réalisation :
Si vous n’avez pas de creusets pour fondre la cire, utilisez des boîtes de conserves ou bocaux en verre. Comme chaque bougie comporte un dégradé de couleurs, vous devrez travailler avec plusieurs récipients en même temps.

Faites chauffer 5 cm d’eau dans une grande casserole et placez-y trois bocaux avec environ 150g de cire chacun, afin qu’elle fonde à bain-marie. Ajoutez du colorant et du parfum dans deux des trois bocaux pour obtenir une teinte claire et une autre plus soutenue. La cire du troisième bocal doit rester blanche et inodore, puisqu’elle pourra servir pour les autres lumignons parfumés.

Pour que les mèches restent aussi droites que possible et qu’elles ne s’affaissent pas au contact de la cire chaude, servez-vous d’une aiguille fine pour passer un fil à coudre à la pointe de la mèche. Appliquez de la de colle sous le pied métallique, fixez-le au fond du pot. Vous placerez ensuite un crayon, stylo ou bâtonnet en travers du pot et nouerez le fil à coudre à ce « tuteur ». Ainsi vous pourrez manipuler le récipient sans plus vous préoccuper de la mèche.


Préparez un saladier où vous verserez du sable ou du gravillon ; vous y calerez ensuite votre pot à yaourt en biais, afin que la cire chaude se fige en formant, couleur après couleur, des stries en dégradé. Versez ensuite la cire dans le pot à yaourt à l’aide d’un entonnoir ; cet ustensile vous permet d’éviter des éclaboussures qui gâcheraient l’effet dégradé. Pour les premières couches de la bougie, si votre entonnoir semble court, fixez du plastique rigide avec un adhésif afin de prolonger l’embout de quelques centimètres. Procédez en alternant les deux cires colorées et le blanc, en laissant figer chaque couleur et en modifiant la position du pot avant chaque teinte (inclinez à droite, à gauche, vers l’avant ou vers l’arrière pour des effets de marbrure). La cire est figée lorsque vous pouvez incliner le pot sans que la masse ne coule. Vous pouvez accélérer le refroidissement de la cire en plaçant le saladier au frigo. Réservez un peu de cire colorée pour la finition de la bougie ; en effet après une à deux heures la cire va s’affaisser à proximité de la mèche et vous devrez combler ce creux pour obtenir une surface lisse.

Confection de l'anse : Coupez env. 26cm de fil métallique et tordez à la moitié de la longueur pour réaliser une boucle d’environ 8mm de diamètre. Placez le fil autour du pot et nouez à l’opposé de la boucle pour fixer l’ensemble. Tordez les deux extrémités réunies et recourbez-les de façon à réaliser la seconde boucle que vous mettrez en forme avec la pince ronde. Passez l’anse dans les boucles et courbez le métal pour qu’il reste bien en place.

Repost 0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 11:30


Une idée originale, éphémère et facile à réaliser pour décorer vos assiettes sans les abimer: Munissez vous de tubes de peinture repositionnables, doré, argenté ou de couleur ( Window color par exemple), et inscrivez le prénom de vos convives ou un petit message amical sur le bord des assiettes. Ils seront épatés! Le repas terminé la peinture s'enlève sans laisser de traces !

Repost 0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 11:30

Parler de décoration en carton-pâte ou en papier mâché peut parfois faire sourire. En effet, le carton-pâte est assimilé, comme le langage populaire l’atteste, à un matériau de très faible résistance destiné à fabriquer des objets factices et éphémères. Seriez-vous étonné, si on vous dit que la carton-pâte, tant décrié, peut être associé à d’autres matériaux ou utilisé indépendamment pour créer toute sorte de décors tels que des masques, des sculptures, des mobiliers de maison et de bureau, des figurines… ?


Pour obtenir des objets solides, la meilleure solution est d’utiliser plusieurs couches de carton-pâte. Etant donné le coût, il vaut mieux le fabriquer soi-même à partir de papiers récupérés. Voici une recette facile à réaliser.

Trempez des papiers journaux, des alvéoles (cartons à œufs) ou un mélange des deux matières dans un seau rempli d’eau. Le carton absorbe une bonne partie de l’eau de trempage au bout de 24 heures (pour le papier journal) ou d’une douzaine d’heures. Le papier ou le carton est alors bien mouillé et prêt à passer au mixer. La finesse du papier obtenu lors du mixage dépend de la quantité d’eau utilisé au départ : plus il y d’eau, plus la pâte mixée sera fine. Quand le mixage est fini, la pâte est enveloppée dans un drap puis pressée pour évacuer l’eau. A la fin de cette étape, on obtient une boule de pâte à papier prête à être préparée. Il ne reste plus qu’à rajouter de la colle à tapisser ou à bois pour pouvoir l’utiliser

Le carton pâte mélangé à la colle à tapisser ou de la colle à bois peut s’appliquer comme de l’enduit sur l’ossature de l’objet à créer. Pour obtenir encore plus de fermeté et de la solidité, plusieurs couches fines peuvent venir recouvrir la couche de base. Il faut simplement appliquer entre chaque couche un mélange fait à 50% d’eau et de la colle vinylique (colle à bois) blanche. Attention à l’épaisseur des couches qui, si elles sont trop épaisses, risque de se fissurer ou de s’écrouler.

Les couches de finition se composent d’un volume de pâte pas complètement sèche ou juste essorée d’un volume de mélange (50% d’eau et de colle .vinylique) ainsi qu’un volume de blanc de Meudon finement broyé. Plusieurs couches de finition peuvent être superposées puis poncées. La surface finie peut aussi être décorée avec des motifs très variés, de la peinture, de la patine ou vitrifiée.


(fiche Déco & Design)

Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 14:02

Offrez-vous un avant goût de printemps en forçant des bulbes de narcisse ou de jonquille en vase. Simple et originale c'est une façon également économique de fleurir votre maison...

Il vous faut...

• Quelques bulbes de narcisse,
• Ou des bulbes de jonquille,
• Un vase haut et large,
• Quelques galets de verre,
• Ou des billes d'argile,
• Un peu de terre,
• Du gravier,
• Du sable.


Réalisation
Dans un grand vase ou une boule d'aquarium, déposez une couche de galets naturels ou en verre.
Versez à présent une couche de sable fin d'environ 2 cm puis une couche de terre, de graviers ou de terreau. Finissez par une couche de terreau.
L'alternance de couches n'a qu'un intérêt esthétique et l'ensemble doit remplir environ les deux tiers de la hauteur du vase.
Posez les bulbes, la tête vers le haut et calez-les avec une autre couche de galets de verre ou de graviers.
Ils seront ainsi tenus lorsque les racines se développeront.
Arrosez régulièrement sans jamais immerger le bulbe. L'eau doit affleurer la base du bulbe.
Comptez environ 2 ou 3 semaines pour voir l'éclosion des premières fleurs.

Un truc
Pour de plus gros bulbes, vous pouvez y planter 3 allumettes. Posez l'ensemble sur un bocal. Attention, lorsque la plante aura poussé, les longues tiges peuvent déséquilibrer l'ensemble.

(fiche Maison-facile.com)

Repost 0

Présentation

  • : L'Atelier de Nadège
  • L'Atelier de Nadège
  • : Blog de loisirs : peinture, décoration, home-déco, activités manuelles, bijoux en perles ou en fimo, serviettage, sport, lecture, cuisine, jeux, quizz, culture générale, etc.
  • Contact

Retrouvez ma boutique en ligne

Rechercher

Je vous remercie d'être venu visiter mon blog. N'oubliez pas de laisser un commentaire et de revenir. A bientôt.