Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 15:35

Pas besoin de se ruiner pour servir à votre entourage un excellent dessert. Avec cette recette de petits-suisses aux fruits rouges vous pourrez réaliser un dessert aussi bon que beau digne des grands cuisiniers. Selon les saisons et les goûts, testez avec d'autres fruits.

petits-suisses-aux-fruits-rouges.jpg

Pour 6 personnes :

6 petits-suisses à 20%

125 g de groseilles

125 g de framboises

125 g de myrtilles

2 cuillères à soupe de sucre

Préparation : 5 mn

Cuisson : 10 mn

Temps total : 15 mn

 

Laver à l’eau froide les groseilles et les myrtilles sans les mélanger. 

Dans une casserole, verser la moitié d’un verre d’eau, les groseilles non égrenées et les framboises. Faire bouillir puis laisser cuire à petits frémissements pendant 5 minutes. 

Filtrer la purée obtenue au travers d’une passoire fine. Bien appuyer à l’aide du dos d’une cuillère pour récupérer un maximum de coulis. 

Mettre ce coulis sur feu très doux. Ajouter les myrtilles, le sucre et laisser mijoter 5 minutes environ. 

Verser tiède ou froid sur des petits-suisses ou du fromage blanc à 20%. 

Pour finir... Le truc qui change tout : le plaisir délicieusement régressif d’un dessert qui rentre dans la catégorie minceur sur toute la ligne. Rien à voir avec un substitut de dessert.

Astuce : si ce n’est pas la saison, utilisez un mélange de fruits rouges surgelés.

A déguster : avec son zéro faute et (presque) zéro calories, sans modération assurément.

Je n'ai pas de petits-suisses : remplacez par du fromage blanc, de la faisselle, un carré frais ou du cottage, à condition qu’il soit vraiment light et faible en matière grasse. 

Sources L'Internaute

Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:29

....ou comment faire d'un plat simple une orientation originale et colorée pour faire manger des légumes.

Les lasagnes aux carottes et au chèvre, c'est un plat facile et rapide à réaliser qui permet de consommer des légumes avec plaisir.

Pour 4 personnes :

850 g de carottes

40 cl de crème légère liquide

1 noix de beurre

180 g de fromage de chèvre en bûche

12 feuilles de lasagne

60 g de gruyère rapé

sel, poivre, persillade

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C, sur thermostat 6. Laver, essuyer, peler puis râper les carottes au robot. Les mettre dans un saladier et les mélanger avec la persillade, une pincée de poivre et très peu de sel (ou pas du tout). Couper le fromage de chèvre en minces rondelles.

Beurrer un plat allant au four. Y disposer quatre feuilles de lasagne, des carottes, des rondelles de fromage de chèvre, arroser avec de la crème. Renouveller l'opération : feuilles de lasagne, carottes, chèvre, crème et recouvrer avec des feuilles de lasagne et parsemer de gruyère râpé. Arroser le dessus avec un peu de crème, saupoudrer d'une pince de persillade.

Cuire les lasagnes à four moyen pendant 30 à 35 minutes environ.

Laisser reposer un instant les lasagnes dans le four éteint avant de les servir.

Les lasagnes aux carottes et au chèvre peuvent être servies comme repas complet avec de la volaille, du jambon cuit ou un poisson vapeur.

lasagnes-aux-carottes-et-chevre.jpg

 

Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 18:32


Préparation : 10 minutes

Pour 4 personnes :

8 portions de Vache qui rit
1 oeuf
sel et poivre
une pincée de paprika
une demi cuillère à soupe d'herbes de provence
de la farine
de la chapelure

Mettre les portions de Vache qui rit au congélateur une dizaine de minutes.

Battre l'oeuf à l'aide d'une fourchette, ajouter le sel, le poivre, la paprika et l'herbes de provence.

Passer les portions dans la farine, ensuite dans l'oeuf et enfin dans la chapelure.

Dans une poêle légèrement huilée, faire dorer les panés puis égoutter les sur du papier absorbant.

A servir avec une salade verte et quelques tomates cerises.

 

Pour finir... Servir avec une salade verte, et quelques tomates cerises.

 
Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 20:58

Les journées refroidissent et racoursissent, on  envie de manger des plats en sauce.
Voici donc une recette facile à réaliser :

Préparation : 10 min
Cuisson : 2h

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 250 g d'oignons
- 500 g de carbonade de boeuf (dans le gîte)
- 250 g de tomates
- 1 cuillère à café de paprika en poudre
- 1 cuillère à café de marjolaine
- 1/2 cube de bouillon de boeuf dégraissé
- 10 cl de yaourt
- beurre
- persil
- sel et poivre du moulin

Préparation :
Prenez une casserole avec couvercle.
Coupez en fines rondelles les oignons et faites-les dorer dans le beurre.
Ajoutez ensuite la viande détaillée en dés, assaisonnez de poivre et de sel.
Lorsque la viande est saisie, ajoutez les tomates épluchées, épépinées et coupées en morceaux.
Saupoudrez avec le paprika et la marjolaine.
Ajoutez le 1/2 cube de bouillon, celui-ci corsera le goût.
Laissez mijoter, à feu doux, 2 heures, casserole couverte.
Mélangez de temps en temps et, s'il manque du liquide, ajoutez un peu d'eau.
Lorsque la viande est bien cuite, ajoutez le yaourt et mélangez.
Parsemez de persil haché.
Servez avec des pâtes ou du riz.

Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 21:30


L'huile d'olive
est bonne pour la santé. Mais pas forcément plus que les autres. Le plus important est bien de varier les huiles pour profiter de leurs bienfaits.

L'huile de colza, par exemple, est particulièrement riche en omégas 3 mais aussi en oméga 9. Mais attention, il ne s'agit pas pour autant de faire baigner votre salade dans l'huile et encore moins d'abuser des fritures. Il est généralement considéré que 2 cuillères à soupe de matières grasses par repas représentent une quantité correcte par personne. Et il faut avant tout privilégier plusieurs types d'huiles (olive, colza, noix, soja). Cependant, quelle que soit l'huile utilisée, la teneur en calories est la même : 900 calories pour 100 ml d'huile.

Après, il faut savoir quelle huile utiliser selon le type de cuisson :

- Friture : "Il faut prendre des huiles riches en acides gras saturés car la chaleur dénature les acides gras mono-insaturés", explique le Pr Guy-Grand. Pour ce type d'utilisation, il faut donc privilégier l'huile d'arachide. L'huile de palme est également bonne pour la friture puisqu'elle contient environ 50 % d'acides gras saturés.
Après, tout dépend également du type de friture, plate ou profonde.
On parle de friture profonde lorsque la température de l'huile avoisine les 200°C, ce qui est notamment le cas pour les frites par exemple.

- Les fritures plates sont celles que l'on utilise pour faire revenir une viande par exemple. Là, la température est moins élevée. "Dans ce cas-là, explique le professeur, on peut utiliser deux types d'huiles, une riche en acides gras insaturés (huile de colza ou d'olive) et l'autre riche en acides gras saturés (huile d'arachide).

- Assaisonnement : là, au contraire, il faut privilégier les huiles riches en acides gras mono-insaturés comme l'huile d'olive, de tournesol, de colza, de noisette, de noix, de soja (qui est très équilibrée), etc.

Et les mélanges d'huile ? Depuis quelques années maintenant, les rayons de supermarché ont vu fleurir pléthore de mélanges d'huiles censés être optimaux pour notre organisme avec tous les acides gras essentiels. Que faut-il en penser : opération marketing ou réel bénéfice ? Le professeur Guy-Grand répond : "les huiles de type isio 4 et consorts sont effectivement bien dans la mesure où elles sont riches de plusieurs types d'acides gras. Mais on obtient le même résultat en variant de soi-même les huiles."

Enfin, il faut ajouter qu'en plus de varier les huiles, il est également important de savoir varier les sources de graisse, notamment entre les animales et les végétales. Par exemple, pourquoi ne pas cuisiner au beurre et à la crème fraîche de temps en temps ? De plus, si on veut limiter son apport en graisses, mieux vaut apprendre à utiliser des jus de légumes ou de viandes pour donner de la saveur aux plats, sans rajouter de calories.

(L'Internaute)

 
Pour faire frire des frites par exemple, préférez une huile d'arachide. ©  Getty Images
 
Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 18:15


On n'a de cesse d'entendre vantés les mérites de l'huile d'olive. Elle serait la meilleure des huiles, serait protectrice pour le cœur... Qu'en est-il réellement ? En fait, 'huile d'olive ne protège pas à elle seule des maladies cardio-vasculaires mais participe à la bonne santé de l'organisme. Riche en oméga 9 mais pauvre en omégas 3 et 6, elle est par ailleurs riche en anti-oxydant, qui eux aussi ont des effets bénéfiques pour le système cardiovasculaire, en limitant le stress oxydant notamment. Oui à l'huile d'olive mais le plus important est de varier les huiles pour profiter de leurs bienfaits.

Le régime crétois

De manière plus générale, un aliment ne peut, seul, se targuer de protéger des risques cardio-vasculaires ou de diminuer le mauvais cholestérol par exemple. Ce sont les habitudes alimentaires dans leur ensemble qui doivent être saines et équilibrées pour apporter à l'organisme tout ce dont il a besoin pour fonctionner et pour se protéger. De plus, seule, l'alimentation ne peut protéger des maladies cardio-vasculaires, il convient d'avoir une bonne hygiène de vie.

Par exemple, le fameux régime méditerranéen comprend, en plus de l'huile d'olive, un apport important en fruits et légumes, peu de graisses animales et du vin rouge, qui apporte des antioxydants. Certaines études soulignent néanmoins que le vin est cancérigène et que la balance risque/bénéfice serait en sa défaveur.

Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 17:38

L'huile d'olive est la matière grasse extraite des olives (fruits de l'olivier) lors de la trituration dans un moulin à huile. 


Réputée pour être la meilleure pour la santé, l'huile d'olive constitue l'un des piliers du célèbre régime crétois. Mais entre toutes les appellations d'origine, les vierges, les extras et autres premières pressions à froid, vous ne savez plus vraiment où donner de la tête !

Huile d'olive vierge
L'huile d'olive vierge est un pur jus de fruits. Rien n'est ajouté, rien n'est retiré. Tout est naturel ! Il en existe plusieurs catégories (extra, fine ou courante) et toutes sont obtenues à partir du fruit de l'olivier, uniquement par des procédés mécaniques ou d'autres procédés physiques dans des conditions thermiques qui n'entraînent pas d'altération de l'huile. Plus le taux d'acidité de l'huile est bas, meilleure est la qualité. A noter qu'il faut environ 5 kg à 6 kg d'olives pour obtenir 1 litre d'huile.

Huile d'olive vierge extra
C'est une huile d'olive vierge dont le taux d'acidité est très faible et les qualités gustatives, très élevées. Ainsi, le taux d'acide oléique ne doit pas y excéder 1 gramme pour 100 grammes. C'est la meilleure des huiles d'olive, celle à privilégier.

Huile d'olive vierge première pression à froid
On voit cette formulation sur nombre de bouteilles. Vous pensez que c'est un gage de qualité ? Que nenni ! En fait, cette appellation est une réminiscence d'une époque où les moulins, peu puissants, avaient besoin de faire une seconde pression en additionnant de l'eau chaude. Aujourd'hui,ça n'est plus le cas et pratiquement toutes les huiles d'olive vierges sont obtenues via une première pression à froid...

Huile d'olive raffinée 
C'est une huile obtenue par le raffinage d'huile d'olive vierges, c'est-à-dire obtenue par des méthodes qui n'altèrent pas la structure de l'huile. Le taux d'acidité maximum est de 0,3 grammes pour 100 grammes. La plupart du temps, elle est destinée à être mélangée à des huiles d'olive vierge. 

Huile d'olive (tout court)
Lorsqu'aucune mention n'est ajoutée, il y a tout lieu de penser qu'il s'agit d'un mélange d'huiles d'olive vierges, et raffinées, dont l'acidité ne peut dépasser 1,5 gramme pour 100 grammes. 

(L'Internaute)
 

Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 22:08

Une recette trés sympathique qui donne l'occasion de manger des épinards autrement qu'avec de la suce béchamel et des oeufs durs. Certes, il y a un peu de préparation, mais cela en vaut la peine.
Préparation :
20 mn
Cuisson : 3 mn
Repos : 5 mn
Temps total : 28 mn

Pour 4 personnes :

10 feuilles de brik coupées en 2
Epinard congelé ou frais haché
Viande haché
1 oignon haché grossièrement
Fromage turc non salé, sinon de la Vache qui Rit
1 goutte de crème fleurette
Sel, poivre, cumin, gingembre


1- Faire suer les oignons dans une cuillère à soupe d'huile d'olive et une noisette de beurre. Ajouter les épinards puis la viande hachée, saler, poivrer et épicer. Faire cuire sur feu doux à couvert. Avant la fin de la cuisson, mettre 2 cuillères à soupe de crème fleurette (cela rendra la farce onctueuse) et éteindre au bout de 10 secondes.
Une fois le tout cuit, laisser reposer 5 minutes.
2- Prendre les feuilles de bricks préalablement coupées en 2 sur la longueur. Plier le côté arrondi vers le côté qui ne l'est pas. Sur l'extrémité, mettre l'équivalent d'une cuillère à soupe de votre farce avec un peu de fromage turc ou de Vache qui Rit (attention : ne pas mettre trop de fromage, cela déborde pendant la cuisson). Et plier la feuille de brik en triangle (mode d'emploi sur l'emballage des feuilles).
3- Faire chauffer un peu d'huile de friture dans une poêle et faire
dorer les bricks de chaque côté à feu moyen.

Pour finir... Avant de servir les bricks, un conseil, mettre un peu de jus de citron (1 citron frais) mais pas trop pour ne pas masquer le goût des bricks.


Recette proposée par Samira Bouazize
Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 06:37

Voilà une recette de dessert un peu plus élaborée. Mais aujourd'hui, dimanche de Pâques, vous avez peut-être du monde à déjeuner ou à diner et vous avez peut-être envie d'épater votre table.
Proposer un tiramisu aux fraises dans un gros œuf de Pâques, il fallait y penser ! Pour finir en beauté votre repas de fête, vous ne pourrez pas trouver plus original.

Préparation : 25 mn
Temps total : 25 mn

Pour 4 personnes :

1 gros œuf
2 sachets de sucre vanillé
125 g de mascarpone
1 cuillère à soupe de lemon curd ou de l'alcool de votre choix (moi, je préfère l'amaretto)
8 biscuits à la cuillère
1 pincée de sel
150 g de fraises
4 œufs de taille moyenne en chocolat


1- Fouettez le jaune d'œuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez le mascarpone, le lemon curd ou l'alcool et mélangez bien afin d'obtenir une crème lisse. Fouettez le blanc en neige avec la pincée de sel et l'incorporez délicatement au précédent mélange.
2- Découpez le haut des œufs en chocolat en faisant bien attention de ne pas les casser et mettez les chacun dans un ramequin pour qu'ils ne se renversent pas.
3- Déposez au fond 1 cuillère de crème, puis une couche de biscuits coupés en tout petits morceaux, puis une couche de fraises finement émincées (gardez-en quelques-unes pour la déco) et à nouveau une couche de crème.
4- Laissez prendre au frais quelques heures, puis décorez avec une fraise, des petits œufs en sucre ou le haut des œufs en chocolat râpé. Servez très frais.

Pour finir... Un dessert plutôt léger et très gourmand pour finir en beauté ce repas de jour de fête.

Recette proposée par Saïda Dangla
Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 17:34

Voilà une quiche toute simple qui nous fait un peu retourner en enfance (ben quoi, on a le droit et ça fait du bien parfois) et qui devrait plaire à tous, grands et petit.

La quiche jambon-Vache qui Rit
Préparation :
15 mn
Cuisson : 50 mn
Temps total : 65 mn

Pour 3 personnes :

1 pâte brisée
75 g de dés de jambon
3 portions de Vache qui rit
2 œufs
125 ml de crème liquide
1 cuillère à soupe de moutarde forte
Sel, poivre
Muscade
 
1- Étaler la pâte dans le moule, piquer le fond avec une fourchette puis cuire à blanc 10 minutes à 160°C (thermostat 5). Mettre des légumes secs au fond
 pour que la pâte ne fasse pas de "bulles", il existe également des chaînes de billes ou des haricots en céramique dédiés à cette utilisation (ici par exemple).
2- Couper les portions de Vache qui rit en morceaux.
3- Battre les œufs, ajouter la crème liquide, le sel, une pointe de couteau de muscade et le poivre, puis mélanger. Y incorporer les morceaux de Vache qui rit.
4- Badigeonner le fond de tarte de moutarde puis répartir dessus les dés de jambon et verser la préparation.
5-  Enfourner à chaud 40 minutes à 180°C (thermostat 6).
Pour finir... Servir avec de la salade.
Attention, les proportions sont données pour un moule rectangulaire.

Recette proposée par Audrey Duigou

 
Repost 0
Published by Nadège - dans Cuisine
commenter cet article

Présentation

  • : L'Atelier de Nadège
  • L'Atelier de Nadège
  • : Blog de loisirs : peinture, décoration, home-déco, activités manuelles, bijoux en perles ou en fimo, serviettage, sport, lecture, cuisine, jeux, quizz, culture générale, etc.
  • Contact

Retrouvez ma boutique en ligne

Rechercher

Je vous remercie d'être venu visiter mon blog. N'oubliez pas de laisser un commentaire et de revenir. A bientôt.