Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 11:12

Cinq mois après son sacre à Pékin, la France est devenue championne du monde de handball, en battant la Croatie, chez elle 24-19 (11-12 à la mi-temps) en finale à Zagreb.


Championne olympique en titre, l'équipe de France a réussi un exceptionnel doublé en battant la Croatie (24-19) en finale du Championnat du monde, dimanche à Zagreb. Les Bleus, parvenus à faire la différence en deuxième mi-temps, décrochent leur troisième couronne mondiale après 1995 et 2001.

"Grandiose, exceptionnel !" Les superlatifs qui sortent de la bouche de Thierry Omeyer (gardien de but) et Claude Onesta (entraineur) en disent long sur ce que vient d'accomplir cette équipe de France. Champions du monde pour la troisième fois de leur histoire, après 1995 et 2001, les Bleus réalisent un doublé sensationnel après leur victoire en finale aux Jeux Olympiques cinq mois plus tôt. Vainqueurs de la Croatie (24-19), dimanche à Zagreb, les Bleus peuvent chanter, danser et pleurer après cet exploit majuscule. Car donnée favorite avant le début du tournoi, la bande de Claude Onesta n'a pas faibli et s'est montrée intraitable tout au long de cette quinzaine croate.

C'est un véritable tour de force qu'a réalisé l'équipe de France. En faisant tomber successivement le Danemark (27-22), champion d'Europe en demi-finale et le pays hôte en finale, Nikola Karabatic et consorts ont montré qu'ils savaient répondre présent quand on les attendait. Et surtout quand l'ambiance de l'Arena de Zagreb était toute acquise à leurs adversaires.

Hués dès leur entrée à l'échauffement peu avant 17 heures par 15 000 Croates en furie, les Bleus ne se désunissent pas et savent se montrer patients. En première période, chaque équipe passe devant au tableau d'affichage sans parvenir à s'échapper définitivement. Les défenses sont même plus enclines à prendre le pas sur les attaques. A la pause, les Bleus présentent même un pourcentage d'efficacité au tir de seulement 50% quand les Croates affichent un petit 57%. Côté Tricolore, Michaël Guigou et Daniel Narcisse sont les deux seuls joueurs de champ à sortir du lot et affichent chacun quatre buts au compteur. Les Bleus virent pourtant derrière après trente minutes de jeu (10-11).

"On est les champions!"

A la reprise, les deux équipes continuent à se rendre coup pour coup et le statu quo est de mise. Les jets à sept mètres continuent à pleuvoir et c'est le tireur en chef, Michaël Guigou, qui se charge à chaque fois de mettre la balle au fond (7 sur 7 au penalty). Paradoxalement, c'est quand le meilleur buteur de la partie sort pour se reposer avant le "money time" que les Bleus décident d'accélérer. En moins de cinq minutes, les Bleus passent ainsi un plus trois rédhibitoire aux Croates. De 18 partout à la 49e, les Français enchaînent et mènent 21-18 à la 54e. Les Croates ne s'en relèveront pas. Le public s'éteint petit à petit et les remplaçants tricolores commencent alors à danser sur le bord du terrain. Au coup de sifflet final, tous se retrouvent au centre de l'Arena et improvisent l'habituelle ronde des champions du monde. "On est les champions, on est les champions..." , peut-on ainsi entendre dans le coeur de la capitale croate.

Les Bleus ont été convaincants tout au long de ce Mondial et semblent bien partis pour réécrire l'histoire de leur sport. Ils entrent dans le cercle fermé des équipes ayant réalisé le doublé titre olympique-titre mondial après l'Allemagne (1936-1938), la Yougoslavie (1984-1986) et la CEI-Russie (1992-1993). Claude Onesta, de son côté, rejoint le Russe Vladimir Maximov dans le clan des entraîneurs ayant remporté l'Euro, les JO et un Mondial. Au regard de la force qui se dégage de cette formation, il est à parier qu'elle ne va pas s'arrêter là. En attendant, laissons-les savourer ce troisième titre!
(Eurosport - lundi 2 février 2009)

Ils vont afficher maintenant 3 étoiles sur leur maillot.
Mais il est où, le foot français??? ......... sans cesse retransmis à la TV.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadège - dans Sports en vrac
commenter cet article

commentaires

Oma Annick 02/02/2009 19:24

et c'était pas gagné d'avance face à la Croatie chez eux !!

Nadège 03/02/2009 20:11


Notre défaite aux derniers Championnats du Monde contre l'Allemagne nous a beaucoup appris. La France avait cette fois une longueur d'avance quant au mental. Bises.


Marie 02/02/2009 19:16

Yes ! J'étais dans mon canapé mais j'ai simplement vu les dernières 20 minutes et je criais quand on marquait un but !!! Par contre, qu'est-ce que les Croates sont pénibles !!!! Et je pleure, et j'ai mal !!!! Et puis, le lancer d'objets sur le terrain, pas cool. Dans le basket, à une époque, les clubs grecs étaient comme ça : ils lançaient des pièces de monnaie et apparemment, ça faisait très mal.

Nadège 03/02/2009 20:15


Les croates sont toujours comme ça dans tous les sports. Les grecs aussi !!!! je suis bien heureuse que le sport collectif soit à honneur. Bises.


davmvp 02/02/2009 16:39

Bravo à vous tous!Par contre, voici ma pensée envers le manque de médiatisation d'un tel exploit... : http://davmvp.over-blog.fr/article-27462109.html

Nadège 03/02/2009 20:17


Merci pour le commentaire. J'ai bien aimé ton site et surtout le français râleur. Il faut que j'y retourne.


malb 02/02/2009 14:43

Clap clap...j'applaudis à tout rompreTout comme j'applaudis la victoire de l'équipe de ta fille...S'ils cessaient un peu leurs émissions sur le foot...moins d'argent peut être que cela les boosteraient...

Nadège 03/02/2009 20:19


Certainement, on ne voit que du foot surr les chaines principales et c'est bien dommage pour les prestations de certaines équipes ..... Bises.


Présentation

  • : L'Atelier de Nadège
  • L'Atelier de Nadège
  • : Blog de loisirs : peinture, décoration, home-déco, activités manuelles, bijoux en perles ou en fimo, serviettage, sport, lecture, cuisine, jeux, quizz, culture générale, etc.
  • Contact

Retrouvez ma boutique en ligne

Rechercher

Je vous remercie d'être venu visiter mon blog. N'oubliez pas de laisser un commentaire et de revenir. A bientôt.